Que faire en cas de gel des canalisations ?

Que faire en cas de gel des canalisations ?

Pendant la période de grand froid, la température descend souvent en dessous de -5°C. L’eau contenue dans les canalisations se glace et le volume d’eau augmente. Conséquence, la pression est plus importante et le tuyau se casse. Pendant le dégel, l’eau fond et les canalisations se déforment et finissent par céder. Pour éviter ces désagréments, il est conseillé de prendre les mesures afférentes pour protéger les canalisations, la robinetterie et les autres éléments de la plomberie du gel.

Attitudes à adopter en cas de gel de canalisation

Le gel de glace touche les canalisations extérieures, celles qui sont mal isolées. Pour rechercher l’endroit où se trouve le bouchon, il faut trouver l’endroit où se forme la glace. Puis prenez un sèche-cheveux et passez-le sur le tuyau. Mais encore, vous pouvez appliquer des linges trempés dans de l’eau chaude. N’utiliser jamais des appareils à flamme comme le chalumeau pour réchauffer une canalisation. Une forte concentration risquerait de faire éclater le conduit.

Une fois que la température de l’eau augmente, un filet d’eau devrait commencer à sortir. Même si elle est infime, cela veut dire que ça marche. Laisser le robinet ouvert afin que l’eau contenue dans les tuyaux puissent être évacuée. Avec cette méthode, vous avez moins de risques d’avoir des tuyaux endommagés suite au gel.

Faire jouer son assurance

Lorsque les dégâts survenus suite au gel des canalisations surviennent, on se pose la question de savoir à qui revient les charges. Est-ce au locataire ou au propriétaire ? Si les pertes enregistrées proviennent de la vétusté du matériel ou d’un défaut d’entretien du bailleur, les responsabilités lui incombent. En revanche, si le locataire est responsable du problème, il en va de sa responsabilité de réparer les tuyaux du logement.

Les travaux à effectuer suite à la dégradation des conduits après un gel sont extrêmement coûteux. Vous pouvez faire jouer votre assurance pour qu’elle couvre les frais de dépannage et les dégâts survenus.

Quelles mesures prendre pour l’avenir ?

Il est essentiel d’anticiper pour éviter les pannes de plomberie lors des prochains hivers. Pour cela, il faut isoler les canalisations avec des matériaux résistants qui retiennent l’humidité. Vous pouvez les recouvrir avec de la laine de verre ou un tube en mousse de diamètre légèrement supérieur au tuyau. Par la suite, couper la vanne principale du compteur d’eau et ouvrez les robinets extérieurs pour procéder à la purge et libérer les bulles d’air.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close