Fuite d’eau après compte
Plomberie

Fuite d’eau après compteur qui paye quoi entre propriétaire et locataire ?

La plupart du temps, le locataire et le propriétaire s’opposent en cas de fuite après compteur. C’est l’un des problèmes que l’on rencontre au quotidien. Ce dysfonctionnement fait augmenter les facture d’eau si la fuite n’est pas repérée dans les plus brefs délais par un artisan plombier agréé paris 10. Alors, la question que l’on se pose est de savoir qui paie la facture de réparation. Grâce à cet article, vous aurez des éclaircissements à ce propos. Alors, dans quel cas le propriétaire doit-il payer les réparations ? Quand le locataire doit-il s’acquitter de la facture du plombier ?

Que signifie « après compteur » ?

Fuite d’eau après compte

Les conduites situées après le compteur sont installées par le propriétaire/abonné et sont ainsi sous sa responsabilité. Par conséquent, ce sont les installations privées de l’abonné qui alimentent en eau les pièces de l’habitation. Le compteur marque la limite de la responsabilité du service d’eau potable. Dans le cas de nouveaux branchements c’est-à-dire nouveau bâtiment, le compteur sera généralement installé à la limite de la propriété.

En cas d’installations vétustes, c’est le propriétaire qui paie

Selon la loi, le propriétaire d’une maison ou d’un appartement est tenu de payer tous les frais d’intervention relatifs aux travaux entrepris dans le logement. Cela s’applique si ceux-ci résultent de la vétusté des installations. Il est donc important de se concentrer sur les causes du problème.

Par exemple, si la fuite d’eau après le compteur est causée par l’usure des tuyaux due au temps, le propriétaire est responsable du coût total des réparations de plomberie. De même, si la fuite existait avant l’arrivée du locataire, il incombe au propriétaire de tout réparer. Il est donc conseillé au locataire de vérifier l’état des installations avant d’emménager dans le logement.

Manque d’entretien et mauvaise utilisation : Le locataire doit payer les frais

Toutes les installations domestiques doivent être bien entretenues. En cas de manque d’entretien ou de mauvaise utilisation par le locataire, il doit payer tous les frais de réparations.

Il est fortement conseillé aux locataires d’informer le propriétaire des travaux à effectuer dans le logement. Aussi, le plombier agréé responsable des réparations doit délivrer un certificat de son entreprise artisanale. Cette précaution permet ainsi au locataire de demander un plafonnement de sa facture d’eau.

Vous pourriez également aimer...