Étude de la tuyauterie

Étude de la tuyauterie

Un réseau de plomberie est un travail à ne pas considérer à la légère. Il faut faire une étude du réseau pour éviter les pertes, minimiser les coût et s’assurer de la bonne mise en place du système. Le principe est différent qu’il s’agisse de l’alimentation d’eau, de l’évacuation des eaux usées, d’un plancher chauffant ou d’un chauffage central. Tout au long de cet article, nous vous édifierons la mise en œuvre, les matériaux à utiliser, la pose sans colle et sans soudure, les raccords et les manchons sans oublier les outils et le matériel nécessaire.

Qu’est-ce qu’une étude de tuyauterie ?

Une étude de tuyauterie par un excellent plombier Les lilas est un plan de côte des multiples systèmes de conduits d’eau et des tuyaux à installer en tenant compte du positionnement des installations et de la répartition des pièces. Par la suite, il faudra dresser une liste des composants comme (les raccords, les manchons, les tuyaux), le type d’écoulement (eau chaude, eau froide, chauffage au gaz, évacuations) en considérant le matériau des tuyaux t le diamètre des sections. À la fin, une esquisse du plan d’installation et des matériaux à disposer permettra de ne pas faire d’erreur.

Nature des tuyaux

Le choix du matériau est fonction de son usage :

– Le cuivre est un matériau très résistant. Il est utilisé aussi bien pour le chauffage, la distribution d’eau chaude et l’alimentation d’eau froide. Il est proscrit pour la distribution de gaz. Selon le besoin, vous pouvez utiliser le cuivre recuit destiné aux montages encastrés des parois. Il y a aussi le cuivre écroui, plus utilisé pour les montages apparents des parois.

– Le PVC est très sensible à la dilatation. Il est plus utilisé sans les systèmes d’évacuation des eaux usées.

– Le CPVC supporte les agents chimiques et les hautes températures. Son seuil de tolérance est de 70°C. Il empêche les dépôts de tartre et de chlore.

– Le PER est utilisé pour les réseaux de chauffage et les systèmes de distribution d’eau. Très facile à utiliser, vous pourrez monter en quelques gestes les réseaux d’eau, ainsi que le retour et le départ de chauffage.

– Le PER multicouche est une variante du PER. Il coûte plus cher et est difficile à installer. Il faut avoir une expertise pour manier ce matériau à cause de son doublage de l’enrobage métallique.

Pose et assemblage

Tous les matériaux ne possèdent pas les mêmes propriétés pour réaliser des angles et des coudes aves des raccords en manchons ou en faisant des jonctions. Voici un dressage des méthodes d’assemblages des matériaux :

– Le PVC a l’avantage de s’assembler avec une colle. Pas besoin d’une soudure ou d’un outil pour les jonctions.

– Le CPVC s’assemble avec des manchons à sertir ou avec une colle.

– Le PER s’assemble avec des manchons à glissement, des manchons clipsables à compression.

– Le cuivre peut être brasé avec un poste à soudure ou un chalumeau. Dans le cas où il est utilisé à froid, il peut être monté avec des manchons.

By continuing to use the site, you agree to the use of cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Close